Rédaction
Le droit de préemption urbain

Le droit de préemption urbain

Publié le : 26/01/2021 26 janvier janv. 01 2021

Souvent confronté à cette notion lors de la mise en vente d’un bien immobilier, le droit de préemption permet à une personne d’intervenir à la vente, et d’acquérir le bien en lieu et place de toute autre personne. Dans cette situation, le propriétaire du bien immobilier n’est donc pas libre de choisir l’acheteur. 

Lors de la vente d’un bien et plus précisément de la signature d’un compromis de vente, il arrive régulièrement que le propriétaire ait à respecter un délai imposé, permettant à la mairie ou à une collectivité de préempter son bien. 
Cela signifie que cette personne morale pourra acheter le bien en priorité, avant tout autre acheteur, et faire échec à l’acquéreur qui a signé le compromis de vente. 

Seules les ventes immobilières (y compris les fonds de commerce et les immeubles en copropriété) ou les terrains sont concernés par cette situation, et seulement si le bien objet de la vente se situe dans une zone de préemption, déterminée dans le cadre d’une décision administrative. De telles zones ne peuvent être fixées que s’il existe un intérêt général à préempter, notamment pour sauvegarder le patrimoine d’une commune, aménager des équipements publics, etc…

La personne qui bénéficie du droit de préemption dispose de deux mois de délai de réflexion pour faire connaître sa décision de préempter ou pas le bien, et est informée par la transmission d’une déclaration d’intention d’aliéner (DIA). A défaut de réponse, le silence vaut renonciation et le notaire chargé de la vente procède à la purge du droit de préemption. 

La difficulté lors de l’exercice d’un droit de préemption urbain, est que le prix d’acquisition peut être inférieur à celui auquel le propriétaire aurait pu vendre son bien si l’acheteur avait été autre. En effet, si la personne morale qui préempte n’est pas d’accord avec le prix fixé, elle peut saisir le juge de l’expropriation pour qu’il détermine un prix, en tenant compte de la comparaison du bien avec d’autres biens comparables situés dans un secteur géographique proche et soumis à des règles d’urbanisme similaires. 

En termes de recours, si le titulaire du droit de préemption n’a pas été informé de la vente, il dispose d’un délai de cinq ans pour agir, afin notamment d’obtenir la nullité de la vente. 
Du côté du vendeur, il dispose de deux mois à compter de l’avis de préempter pour saisir le Tribunal judiciaire s’il estime qu’il n’existe pas d’intérêt général manifeste à préempter. 
D’autre part, si l’acheteur n’a pas affecté le bien à une utilisation conforme avec son droit de préempter, le vendeur dispose également d’un délai de cinq ans pour faire annuler la vente et obtenir la rétrocession du bien, ou bien d’obtenir des dommages et intérêts. 

En cas de vente d’un bien concerné par un droit de préemption, le rôle du notaire tient toute son importance puisqu’il est chargé d’informer le titulaire du droit, veiller au respect du délai et mentionner la procédure à l’acte de vente définitif. 
 

Historique

<< < ... 4 5 6 7 8 9 10 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK